Qu’est-ce que c’est ? 

La mesure du pH est réalisée au niveau du bas œsophage pendant 24h grâce à une sonde pour confirmer un reflux gastro-œsophagien.

Cet examen est utile :

 – Lorsqu’il existe un reflux gastro-œsophagien en échec des traitements antiacides, et que l’on envisage une chirurgie.

 – Lorsque l’on pense que des signes oto-rhino-laryngologiques (douleurs de la gorge, modification de la voix) ou pneumologiques (toux, infections respiratoires à répétition) sont liés à un reflux gastro-œsophagien.

Comment se déroule cet examen ?

Il est pratiqué en ambulatoire, à jeun depuis au moins 4 heures.

On vous demandera d’arrêter vos traitements antiacides 7 jours avant l’examen ou au contraire de les poursuivre.

Une sonde souple de 1,5 à 1,8 mm de diamètre, pourvue de capteurs de mesure du pH et éventuellement de l’impédance, est introduite par une narine jusqu’à l’œsophage, 5 cm au-dessus du sphincter inférieur, le plus souvent en position assise. Le passage à la gorge est un peu désagréable mais non douloureux. La sonde n’empêche pas de respirer normalement. Une fois la sonde en place, la sonde est reliée à un petit boîtier porté en bandoulière. L’enregistrement dure environ 24h pendant lesquelles on vous demande de faire 3 à 4 repas et de renseigner vos symptômes et vos heures de repas.
Le lendemain, la sonde est retirée par une infirmière et le boîtier ainsi que les documents écrits (recueil des symptômes) sont récupérés pour être analysés.

Quels sont les risques ?

Le patient peut parfois avoir une réaction locale à l’anesthésiant, si il est utilisé, peut se produire.

Comment prendre rendez-vous ?

Cet examen nécessite une consultation préalable par un gastroentérologue. En cas de prescription par un gastroentérologue extérieur, le patient peut directement prendre RDV auprès du  secrétariat du cabinet Auriol muni de son ordonnance.