Qu’est-ce que c’est ?

La videocapsule endoscopique est une microcaméra capable de prendre des photos à l’interieur de l’intestin grêle qu’elle transmet à un boitier enregistreur situé autour de la taille. La capsule est de la taille d’une grosse gélule d’antibiotique et peut être avalé avec un verre d’eau. Elle permet la visualisation de l’intestin grêle qui est difficilement accessible à un examen endoscopique. Elle est souvent utilisé pour recherche un saignement digestif inexpliqué ou lors d’une suspicion de maladie inflammatoire chronique de l’intestin grele. L’examen est contre-indiqué en cas de suspicion d’un rétrecissement de l’intestin. On réalise alors un test avec une capsule capable de se dissoudre en quelques heure afin de rechercher un possible rétrecissement (appelé capsule patency). 

Comment se déroule l’examen ?

Les médicaments contenant du fer doivent être arrétés au moins 5 jours avant. Une préparation est nécessaire pour avoir les meilleurs chances de voir correctement les parois intestinales. Elle comporte un régime sans résidus pendant 3 jours, un régime clair et de la prise d’une purge la veille de l’examen entre 18 et 20h puis, après 20h seule l’eau est autorisée . L’examen débute le matin. Une ceinture contenant les capteurs est appliquée sur l’abdomen et reliée à l’enregistreur, de la taille d’un disque dur, porté en bandoulière. La capsule est avalée avec un verre d’eau puis l’examen dure environ 8h. La capsule est à usage unique et éliminée avec les selles après 24 à 48h, le plus souvent sans que le patient ne s’en aperçoive. Le boitier et la ceinture sont récupérés après 8h et l’examen téléchargé sur une station de travail avec un logiciel dédié.

 

La lecture de l’examen est faite par un médecin gastroentérologue

Comment prendre rendez-vous ?

Cet examen est généralement organisé par votre gastroentérologue du groupe GELMAD. En cas de prescription par un médecin extérieur, le patient sera, dans la majorité des cas, adressé à une consultation qui permettra de préciser l’indication, donner l’information préalable à l’examen (modalités, bénéfices et risques), et organiser l’examen (délai, ambulatoire, hospitalisation…).