Qu’est-ce que l’endoscopie digestive haute ?

L’endoscopie digestive haute permet d’examiner la muqueuse du tube digestif haut qui comprend l’œsophage, l’estomac et le duodénum (première partie de l’intestin grêle). Elle est réalisée au moyen d’un tube souple appelé endoscope qui comprend un objectif et une source de lumière permettant de visualiser l’image sur un moniteur vidéo. En cas d’anomalie mise en évidence, il peut être réalisé une biopsie (prélèvement d’un petit échantillon de tissu) à l’aide d’une pince introduite dans l’endoscope. Elle peut être pratiquée à visée thérapeutique notamment pour stopper un saignement, réaliser l’exérèse de polypes ou lésion superficielle, dilater une zone rétrécie… 

gastroscopie sous anesthésie locale
gastroscopie sous anesthésie générale

Quelles sont les conditions de réalisation ? 

L’endoscopie oesogastroduodenale se réalise à jeun (au moins 6h avant l’examen) afin d’éviter tout risque d’inhalation dans les voies aériennes. L’examen dure 10 minutes le plus souvent sous anethésie mais il peut être pratiqué sans anesthésie et est indolore.

Quelles sont les complications possibles ? 

Les complications sont rares, et surviennent le plus souvent en cas de geste thérapeutique. Il peut se produire un saignement après biopsies ou résection de polype, mais il est généralement minime et nécessite rarement un traitement. Une perforation (brêche de la muqueuse gastro-intestinale) peut nécessiter une intervention chirurgicale, mais il s’agit d’une complication très rare. Certains patients peuvent avoir une réaction aux sédatifs lors de l’anesthésie.

Comment prendre rendez-vous ?

Cet examen nécessite une consultation préalable par un gastroentérologue du groupe GELMAD. En cas de prescription par un gastroentérologue extérieur, le patient sera, dans la majorité des cas, adressé à une consultation qui permettra de préciser l’indication, donner l’information préalable à l’examen (modalités, bénéfices et risques), et organiser l’examen (délai, ambulatoire, hospitalisation…).