Les progrès des 20 dernières années ont permis à une pratique médicale nouvelle de voir le jour : l’oncogénétique.

Les prédispositions génétiques au cancer sont rares. Ainsi, elles représentent moins de 10% de l’ensemble des cancers et touchent particulièrement certains organes, dont le colon. 


Diagnostiquer le cancer

 L’association dans une famille d’un ou deux cas de cancer ne signifie pas forcément qu’il existe une prédisposition héréditaire. Une consultation avec un généticien est nécessaire pour évaluer le risque et proposer au patient, si besoin, une analyse génétique pour mettre en évidence une mutation sur un gène de prédisposition. Lorsqu’une mutation est identifiée, la prédisposition est établie et le risque de cancer peut être estimé plus précisément.

Particularités des cancers héréditaires

Les cancers héréditaires présentent plusieurs caractéristiques communes :  
-Leur survenue à un âge jeune,
-Le caractère héréditaire de la transmission : la mutation est souvent héritée des deux parents et peut être transmise aux enfants,
-Le risque de développement de cancers multiples chez une même personne prédisposée,
-La possibilité de bénéficier d’une surveillance et d’une prise en charge adaptée. 
– la possibilité de prévoir l’efficacité d’une chimiothérapie ou de bénéficier d’un traitement innovant par le biais de l’inclusion dans un essai de recherche clinique

En pratique ?

Au sein de l’hôpital Privé Jean Mermoz, une consultation d’oncogénétique dédiée aux cancers héréditaires peut être proposée s’il existe un doute concernant une origine génétique. 

Institut de cancérologie Jean Mermoz, Lyon

 Jeudi matin, avec le Dr Olschwang

 Prise de RDV au 04 37 53 87 77